Share

Le compostage partagé fait son entrée aux Grandes Terres

Jardins-Espaces Verts

En moyenne, un habitant produit par an 580 kg de déchets (Source Ademe 2018) ! Réduire ses déchets et en même temps prendre soin de la planète, ce n'est pas mission impossible avec le compostage partagé. 50 familles Magnitériennes se sont portées volontaires pour participer au compost partagé… 

Mais que trouve-t-on dans nos poubelles ?
Toujours selon l'Ademe, notre poubelle d'ordures ménagères contient  :
  • 35% de papiers et d'emballages
  • 27% de déchets organiques
  • 5% de déchets bénéficiant de filières dédiées
  • 14% de textiles sanitaires
  • 19% de déchets autres
 
Les déchets organiques représentent à eux seuls près de 30% du poids de nos poubelles. Il y a donc matière à faire du compost.
 
Le compostage, c'est quoi ?
Le compostage est un processus biologique de conversion des matières organiques en un produit semblable à un terreau, riche en composés humiques et minéraux appelé compost. Il s'agit d'une réaction aérobie (qui se fait en présence d'air), contrairement à la méthanisation qui est une réaction anaérobie. 
Le compostage permet de valoriser les déchets organiques d'origine ménagère en un produit naturel, stabilisé et hygiénique : le compost. (Source Wikipédia)

Le processus de compostage comporte 2 grandes phases : la dégradation et la maturation.
 
Le 26 janvier 2022, début de l'aventure aux Grandes Terres
Pour faire du compost partagé, il faut  :

  • des bacs à compost (ou composteur),
  • des familles volontaires, actuellement au nombre de 50,
  • ses boiseaux, poubelles dédiées permettant d'y stocker les biodéchets  (épluchures de fruits et légumes, sachets de thé, marc de café, coquilles d'œuf, etc.) en attendant de les déposer dans les composteurs,
  • pas moins de 15 référents motivés et formés qui suivent le bon déroulement du processus de compostage, informent les résidents et peuvent intervenir lors des ateliers d’informations,
  • un emplacement dédié situé à côté des bureaux de l'USGT au niveau du Parc Central,
  • et des déchets organiques.
 
Jeudi 17 février 2022, 5 référents se sont rendus sur le site de compostage pour effectuer le premier transfert de bac de réception vers le bac de maturation. Affaire à suivre !